Groupement de sans terre « Batwa » de la colline Ryarunyinya

Groupement de sans terre « Batwa » de la colline Ryarunyinya

Groupement de sans terre « Batwa » de la colline Ryarunyinya, zone Mubanga de la commune Ruhororo appuyé par le projet 1043

La promotion de l’indépendance économique des femmes est également recherchée à travers la création et le soutien de coopératives de production féminine. Les projets précédents montrent que les groupes de femmes sont souvent plus durables que les coopératives ouvertes qui sont genéralement dominées par les hommes et où l’appui financier est octroyée aux groupes qui ont déjà des statuts, qui sont reconnus au niveau municipal et qui ont un compte auprès d’une institution de microfinance. Les membres des groupes féminins d’épargne ont déjà prouvé qu’ils sont capables de travailler ensemble en tant qu’organisations et peuvent commencer directement avec la production intensifiée. Il examinera également si les membres des groupes (ou les membres de la famille, en particulier les enfants) souffrent de malnutrition et accordera la priorité à leur participation aux mesures. Les coopératives permettent aussi aux femmes sans terres mais aussi celles qui ont de petites explotations d’accèder à des terres, semences et intrants et de payer la main-d’œuvre, ce qui revient à créer de l’emploi. les champs sont en outre protégés contre l’érosion (par la création de tranchées de protection contre l’érosion que ODEB se charge de ceuser et de stabiliser par la plantation de plants agroforestières et herbes fxatrices et par des plants fruitiers de Macadamia introduits par le projet). Les membres des VSLA participent également à divers cours de formation sur des sujets agronomiques et horticoles. De plus, ils bénéficient d’un soutien intensif de la part des agronomes du projet, notamment dans la phase de démarrage. Ce soutien comprend la préparation et la planification des saisons (sélection des plantes, préparation du sol, gestion de la fertilité du sol, etc.) ; il s’étend des étapes centrales du processus de production (par exemple, désherbage, détection précoce des maladies et mesures de protection des plantes) à la récolte et à la manipulation et au stockage appropriés des rendements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *