Bujumbura, av. de l'Amitié
info@odeb.org

“Pour un monde sans gazs à effets de serres “

Organisation de défense de l'environnement et le développement durable

Le samedi 12 décembre 2020, marque l’introduction du Maesopsis Emmini ” umuhumure” dans la localité de Vyerwa en commune Mwumba de la province Ngozi. En effet, une paire de centaines de plants forestiers de Maesopsis emmini ont été plantés dans le cadre du partenariat entre ODEB et la fédération Burundaise de cyclisme(F.B.C),qui avait organisée une course de détection de jeunes talents. Ces derniers ont servi de main-d’oeuvre à la plantation des plants produits et distribués par ODEB . La population résidant le long de la route vyerwa- Mwumba qui jusque là était étrangère au Maesopsis, salue l’initiative et s’engage à entretenir les plants. Rappelons que le cyclisme contribue à la réduction de l’émission de gazs à effets de serres.

“Le vélo, une solution contre les gaz à effet de serre

40% des émissions de gaz à effet de serre d’une ville pourraient disparaître grâce au vélo. Il s’agit là d’un argument conséquent et il est donc difficile de laisser de côté une telle opportunité pour sauver la planète. On se pose donc la question : Et si le vélo pouvait sauver le monde ? Les avantages associés au vélo sont largement reconnus et acceptés, enfin par la plupart. Il n’en demeure pas moins, qu’il reste encore un moyen de déplacement sous-estimé et largement moins utilisé que les véhicules motorisés, pourtant reconnus bien plus polluants.

Le vélo serait donc non seulement un allié indispensable dans la bataille pour sauver la planète mais également un remède pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population. En effet, selon une étude de la CEE-ONU et l’OMS, des vies en pourraient être sauvées chaque année grâce au vélo. Bien sûr, des conditions seront à respecter. L’une des plus importantes impliquerait que les habitants des métropoles du monde se mettent à la pratique de vélo à même hauteur que dans des villes telles que Copenhague ou Amsterdam. Notons que dans ces villes, respectivement 26% et 33% des déplacements se font à vélo. Contrairement à Paris qui est encore loin de ces chiffres. Etant donné que le vélo y représente seulement 3% des déplacements.

Les détails de l’activité de plantation des plants de maesopsis peuvent être visualisés en cliquent sur le lien ci dessous.

https://www.facebook.com/434078693664278/posts/1072696116469196/